Partagez | 
 

 Final fantasy 14 Online

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
natsu

avatar

Messages : 110
Date d'inscription : 14/11/2011

MessageSujet: Final fantasy 14 Online   Ven 6 Jan - 22:03

Final fantasy 14 Online

(et oui encore du FF... Mais online ! Very Happy )




L’âge des aventuriers



Les mortels oublient facilement leurs péchés et
refusent de se pencher sur les tragédies passées.
Puissent les Douze leur apprendre l’humilité.
Prière aux Douze




Les habitants des cités-États ne sont pas les seuls occupants d’Éorzéa. D’autres humanoïdes intelligents peuplent cette terre. Ces autochtones forment des groupes bien distincts, qualifiés péjorativement de “tribus barbares”. Certains d’entre eux vivent relativement en bonne intelligence avec les éorzéens “civilisés”, d’autres sont au contraire en perpétuel conflit avec ces derniers.

Les événements ont pris une tournure funeste depuis quelques années. Les Primordiaux, dieux gardiens vénérés par ces tribus, ont soudainement fait leur apparition. Pour une raison inconnue, les sorciers barbares semblent maintenant capables de les invoquer. Forts de ce terrifiant pouvoir, ils menacent désormais les cités-États.

Cette menace vient s’ajouter à celle toujours plus grande de l’empire de Garlemald. Désireux de conquérir l’ensemble du continent d’Aldenard, les Garlemaldais ont déjà vaincu Ala Mhigo grâce à leur supériorité militaire et leur mystérieuse technologie "magitek". Le spectre de la dévastation plane sur les autres cités-États.

Alors que la survie des Éorzéens semble plus précaire que jamais, certains élus, dont nombre d’aventuriers, reçoivent un pouvoir nouveau. Capables de voir le passé par l’intermédiaire d’autres personnes, ils ont peut-être entre leurs mains la clef de l’avenir.

Quelle est donc l’origine de ce pouvoir inconnu ? Est-il synonyme d’espoir ou de désespoir ?
Et pourquoi tant d’aventuriers l’ont-ils reçu ?
Ces réponses, les aventuriers les trouveront peut-être au cours de leur périple.



Le système de jeu :



Les Types de classes :






-Disciple de la guerre :

Les adeptes de cette discipline se consacrent à accroître leur maîtrise des armes et leur savoir militaire à travers les affrontements auxquels ils prennent part. De par leur rigoureux entraînement physique, ils forgent leur esprit et leur corps comme un instrument de combat, toujours enclins à offrir une contribution décisive dans l’engrenage de la violence qui gangrène Éorzéa.

-Disciple de la magie :

Les adeptes de cette discipline se consacrent à accroître leur maîtrise des armes et leur savoir militaire à travers les affrontements auxquels ils prennent part. De par leur rigoureux entraînement physique, ils forgent leur esprit et leur corps comme un instrument de combat, toujours enclins à offrir une contribution décisive dans l’engrenage de la violence qui gangrène Éorzéa.

-Disciple de la terre:

Dans le cadre de leur travail, ces collecteurs des bienfaits de la nature emploient une pléiade d’outils sur toutes formes de plantes et de minéraux. Leur métier s’appuie sur la connaissance experte de chaque ressource naturelle d’Hydaelyn, qu’elle soit cultivée en jardin ou qu’elle s’épanouisse dans les grands espaces. Pierre angulaire de l’économie éorzéenne, leur activité, comme son impact sur la vie des habitants, ne saurait en aucun cas être ignorée.

-Disciple de la main:

Le maniement des outils et l’art de lancer des sorts ne sont pas les seuls talents prisés en Éorzéa. Il en est un autre, moins ostensible peut-être, mais tout aussi essentiel : l’artisanat. Ingénieux et patients, les artisans assistent quotidiennement les aventuriers en produisant, vendant et réparant outils, armures et autres objets de première nécessité indispensables à leurs équipées. De fil en aiguille ou entre l’enclume et le marteau, il y en a pour tous les goûts. Alors, que diriez-vous de vous lancer dans un nouveau genre d’aventure ? Qui sait, vous deviendrez peut-être un des piliers de l’économie éorzéenne ?


Les Différentes races :





Hyur:

Arrivés en Éorzéa après trois vagues migratoires depuis les terres voisines, ils constituent aujourd’hui la race la plus nombreuse. Leurs idées et leurs techniques ont permis à la civilisation éorzéenne d’effectuer des progrès vertigineux. Une grande diversité de langages et de cultures les caractérise, au détriment d’un sentiment d’unité nationale. La liberté est ce qu’il y a de plus cher à leurs yeux. Deux ethnies principales se distinguent : les Hyurois, vivant dans les plaines, et les Hyurgoths, habitués des montagnes hostiles.

Miqo'tes:

Ce peuple de chasseuses a migré vers Éorzéa en quête de gibier, traversant les océans gelés durant “la grande glaciation”. Il est divisé en deux ethnies : la Tribu du Soleil et la Tribu de la Lune. Les membres de la première mènent une existence diurne, ceux de la deuxième une vie nocturne. Leur odorat développé et leurs jambes musculeuses font de cette race des traqueuses nées. Minoritaires en Éorzéa et territoriales par nature, les Miqo’tes vivent souvent seules et à l’écart, même dans les villes.

lalafells:

Ce petit peuple d’anciens agriculteurs est originaire des îles méridionales. À mesure que les liens commerciaux avec Éorzéa se sont renforcés, nombre de Lalafells s’y sont installés. Bien établis aujourd’hui, ils forment une population importante, bien qu’ils se fassent plus rares dans les terres froides du Nord. Leur allure trapue est trompeuse : ils sont en réalité extrêmement vifs et agiles, aussi bien physiquement que mentalement. Bien qu’ils valorisent les liens familiaux, ils ne sont en aucun cas communautaristes et se montrent amicaux avec toutes les autres races.

élézens:


Peuple originaire d’Éorzéa ayant autrefois occupé une position dominante, ces nomades se croient élus des dieux et en tirent une grande fierté. Leur silhouette longiligne est adaptée à la vie dans les étendues sauvages éorzéennes. Ils sont aussi dotés d’une ouïe très développée qui leur permet d’entendre un rongeur éternuer à des lieues de distance. Autrefois engagés dans une lutte sans merci face à l’envahisseur hyur, ils mènent aujourd’hui une coexistence prospère avec eux, à l’exception de certaines ethnies situées dans des terres reculées, comme celle des Crépusculaires.

roegadyns:

Ce peuple de marins vit principalement sur les côtes septentrionales. Grands, musculeux et impulsifs, ils font souvent preuve d’une franchise parfois déconcertante. La cité-État de Limsa Lominsa a la plus grande population de Roegadyns d’Éorzéa. Si la plupart d’entre eux y font simplement escale avant de repartir en mer, d’autres s’y sont installés et y vivent comme mercenaires, gardes du corps, voire même pirates. Ils ne sont cependant pas tous portés sur les activités physiques. Certains individus devenus d’excellents magiciens, notamment les montagnards du Clan du Feu, sont aperçus parfois dans la cité du désert, Ul’dah.



la suite pour bientôt Very Happy


site : http://eu.finalfantasyxiv.com/fr/#



Dernière édition par natsu le Ven 6 Jan - 22:36, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Midenana

avatar

Messages : 476
Date d'inscription : 01/02/2010
Age : 26
Localisation : London :DD

MessageSujet: Re: Final fantasy 14 Online   Ven 6 Jan - 22:33

Tu as même pas mis de lien, comment on fait pour aller voir !? XD
C'est gratuit ?

_________________






"Happy cow, Happy cow everywhere you go ! "

www.nuageux.over-blog.com

Question existentielle : Est ce que vous aussi quand vous coupez des oignons vous serez les dents ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.nuageux.over-blog.com
 
Final fantasy 14 Online
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Final Fantasy 10
» Gunblade - Final Fantasy VIII (par dux2081)
» Le Mog postier de Final Fantasy IX
» Final Fantasy Les Abysses de l'Ombre
» Historique Final Fantasy

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Asian Up! :: Jeux Vidéos-
Sauter vers: